• Valérie Kiné&Yogi

J'aime le Crossfit mais y'a un mais.


Il faut bouger! Faire n’importe quoi, tant qu’il y a du plaisir, mais bien choisir par qui on est guidé et mettre son orgueil, ego, de côté un peu à l’entraînement. Tous les sports, types d’entraînement conviennent à quelqu’un. La balance bénéfices/risques est à évaluer chacun pour soi, pour chaque discipline, mais il y a la MOYENNE.

Dans mes interventions je m’adresse toujours, sans exception, à la moyenne, à la plupart des gens.

Il y a des exceptions à la norme, tout le temps, et je n’ai pas toujours la délicatesse de les soulever toutes. En fait, c’est impossible, car ce serait beaucoup trop exhaustif, personne ne me lirait. Déjà que j’ai du mal à économiser mes mots.

En parlant du Crossfit dernièrement sur ma page Facebook, je me suis attiré les commentaires des amoureux de ce sport en publique et en privé. Je m'en attendais bien sûr. Et je les comprends, quand on a une passion on la défend, on minimise les contres et on focusse sur les pours, mais surtout, si on est passionné, c’est que pour nous ça se passe bien, ça nous convient, ça nous rend heureux, et que notre expérience, jusqu’à aujourd’hui, est positive. Je tiens quand même à rectifier le tir concernant mon commentaire, et le partage d’un article sur le crossfit.

J'ai affirmé que ce n'était pas un très bon choix de discipline pour la majorité des gens qui souhaitent se mettre en forme! J'ai dis une affaire dangereusement défendue par ses adeptes j'en suis consciente.

Entre autres, parmi les nombreux messages privés et publiques, on m'a demandé "qu'est-ce que ça t'apporte d'avoir dit ça sur ta page?" "Tu y gagnes quoi toi?" (Je n’y gagne rien concrètement!) "Pourquoi le Crossfit?"

Ça m'a fait pousser ma réflexion plus loin, et m’a donné envie de vous la présenter ma réflexion, sans me justifier nécessairement, parce que ça déplaira toujours à quelqu’un.

"On est à risque dès qu’on met le pied dehors", bin oui! Ce n’est pas un argument solide selon moi: indéniablement il y a des activités, situations, où l’on (ON, étant l’humain moyen je répète) est plus à risque que d’autres dans toutes les sphères de notre vie. Pour la sphère mise en forme, on peut choisir en évaluant pour soi, personnellement, la balance bénéfices/risques.

En gros, pour le Crossfit mon point était: charge + vitesse + nouveaux mouvements complexes + variété + fatigue = risques accrus. Il s’agit simplement d’un fait. Nommes-moi un sport qui surpasse le Crossfit là-dessus? Et du coup, c’est sa grande qualité: c’est motivant, on se dépasse et on a des résultats!

Je tiens à dire que l’intention n’était pas mauvaise, même si ça peut mal paraître. Je n’ai rien contre le Crossfit, mais oui, c’est le cours de groupe que je conseille le moins pour la majorité des gens que je rencontre, les non-athlètes, ceux qui ne veulent que la santé, toute simple, sans performance. Pour eux, la majorité des gens, la balance bénéfices/risques est toute petite quand on regarde par exemple, le Crossfit.

Depuis le lancement de ma page FB, je vais toujours dans la même direction, vers une mission simple et respectable, je crois, sur ma page: informer monsieur-madame-tout-le-monde.

Ok je publie aussi en fonction de mes intérêts: faire la promotion de mes cours de Yoga entre autres. Alors je me prête au jeu des pours et des contres pour ma passion à moi, qui ne peut convenir à tous, et j’ai toujours été transparente là-dessus. Il y a des gens qui m’ont déjà approché pour le Yoga, à qui j’ai refusé l’inscription, par souci professionnel, pour eux.

Le marketing sur le marché de la mise en forme est FORT! Les gens ne savent plus ou se GAROCHER. Le crossfit c'est tu si merveilleux que ça? Le Yoga c'est tu si merveilleux que ça!!?

Comme dans tout, il y a de bon coachs et des mauvais: je pense que le crossfit est une discipline qui oblige d'avoir quelqu'un de très compétent, vu tous les éléments à connaître en terme d'anatomie et de biomécanique pour bien expliquer, corriger et ADAPTER le mouvement pour CHAQUE INDIVIDU. Ceci étant dit, tous les sports comportent des risques, alors regardons mon sport, à la mode actuellement, le YOGA!

Je me prête au jeu des pours et contres: je pratique le Yoga, et donne des cours de Power-Yoga depuis maintenant quelques années: je me suis déjà blessée! Des élèves se sont déjà blessées, et d’autres peuvent témoigner que leurs douleurs sont disparues, que le Yoga les a “sauvés”! Le Power-Yoga est une forme de Yoga qui peut causer plus de blessure que le Yoga traditionnel, bin oui! Ça prend un bon prof, et une écoute de son corps, comme au Crossfit oui!

Voici un texte intéressant sur la pratique du Yoga et les risques de blessure. (Je pourrais vous en publier un sur chaque sport.) http://yoga.maathiildee.com/2014/07/11/les-blessures-au-yoga-une-realite/ “Se faire mal au yoga : vous allez me dire que ça sonne complètement ridicule, qu’on se fait mal en faisant de l’équitation, du foot, du crossfit ou de la course à pied, des « vrais » sport ! Mais en fait, on peut aussi se faire mal au yoga, sérieusement mal."

Oh! j'ai aussi pratiqué le Vélo de route au niveau compétitif pendant plusieurs années, et devinez quoi: je me suis blessée!

J’ai joué au basketball longtemps: j’avais des périostites et fasciites plantaires récurrentes, et je souffrais de douleurs lombaires.

J'ai aussi pratiqué l'entraînement en salle: je me suis blessée.

J'ai essayé un cours de Zumba: j'avais mal dans le dos le lendemain.

J'ai fait énormément de Spinning: je ne me suis jamais blessée!

J'ai fait de la boxe pendant 3 ans: je ne me suis jamais blessée! (pas de combat)

Chaque fois que je me suis blessée, c'était du à l'orgueil, l’égo, à mon besoin d'être la meilleure, à mon envie de me dépasser, au fait que pendant l'effort, j'entre en trance, j'oublie mes sensations et je pousse la machine à fond! C'est ce qui m'est arrivé au crossfit aussi! Ce n'est pas la faute du coach, ni du sport lui-même, mais c’était de plus grosses blessures que les autres, dû à la charge, et la vitesse du mouvement.

Bref, parce qu'on peut se blesser dans toutes les disciplines et que j'en suis plus que consciente; IL FAUT RELATIVISER; j’aurais dû insister encore plus dans mon post précédent! On marche toujours sur des oeufs sur les réseaux sociaux parce que les gens interviennent plus facilement derrière leur écran.

Mon conseil final:

Peut importe le sport, le cours de groupe, l'entraînement individuel que tu pratiques, tu dois TOUJOURS laisser ton EGO dans le vestiaire, et ÉCOUTER tes signaux, respecter tes limites.

Ceci étant dit, je veux juste vous rappeler que sur ma page, je parle toujours de la moyenne.

N.B.

Ok c’est plus «trillant», plus facile de parler des contres pour quelque sujet que ce soit, et il faut admettre que les sujet chauds sont plus intéressants à débattre. Oui le crossfit est un sujet chaud! On en entend parler beaucoup, et parfois on entend des commentaire négatifs gratuits basés sur rien pentoute, mais il y a aussi la science, la science du mouvement, la science du corps humain et de ses capacités mentales.

“Faque” parler du crossfit et de ses contres c’est facile, parce que le crossfit est très disctinct des autres sports si on le considère comme tel, parce qu’on peut aussi le voir comme un cours de groupe, et là ça change tout! Je pourrais m’expliquer jusqu’à demain matin sans jamais lâcher ce clavier tellement, justement, je suis nuancée comme professionnelle et à ce sujet surtout, tellement il y a de «oui mais» pis de « sauf que» à tous les points nommés dans l’article que j’ai publié hier.

J’ai fini. Bonne forme!

#crossfit #yoga #miseenforme #blessures #lamoyennedesgens

45 vues

​© 2020 par Valérie Boudreault