• Valérie Kiné & Yogi

“Afficher son corps sur facebook démontre un problème de santé mentale.”


Je suis tombée sur cette nouvelle de TVA Nouvelles. Bon, ça vaut ce que ça vaut, ce n’est vraiment pas une source d’information fiable, c’est même souvent de la désinformation dû au sensationnalisme dont ce réseau fait preuve, mais ça me donne envie de jaser un peu, beaucoup, à la folie... de ce sujet!

Voici le lien pour la nouvelle, question de te “mettre dedans” avant de lire la suite: http://www.tvanouvelles.ca/2016/08/12/afficher-son-corps-sur-facebook-demontre-un-probleme-de-sante-mentale

OK JE SAIS: LA CONLCUSION DONNÉE PAR CETTE NOUVELLE N'EST PAS SCIENTIFIQUE DU TOUT! Mais j'ai envie d'en parler. C'est un sujet qui me préoccupe beaucoup, et je vous partage ce lien comme base de la discussion.

On m'a déjà dit: " Val tu devrais tellement faire comme les autres "coachs" et prendre des photos de toi, de tes abdos, de ton corps, de tes repas régulièrement, pour aller chercher une plus grande clientèle! Ça marcherait c'est sûr!"

Je ne me vois pas faire ça PENTOUTE!

J'avais répondu en bloc: " Non jamais d'la vie, je ne m’abaisserai pas à ça! C’est superficiel, c’est pas mon genre, ça me gêne et c’est loin de refléter une image professionnelle!"

Pourquoi? Je m’explique.

Embarquer dans le mouvement, c'est pour moi comme si je disais que j’ai un beau corps, CE QUI ME REND TOTALEMENT MAL À L’AISE CAR C’EST DISCUTABLE, mais surtout c’est comme dire que c'est l'entraînement que je fais et ce que je mange qui est LA solution miracle. Et ce n'est pas le cas. C'est ma génétique, mon expérience, mon âge, mon vécu, ma méthode, mon mode de vie, c'est MA solution à moi.

Je travaille avec les gens pour leur permettre d'atteindre la meilleure version d'eux-même mais surtout la SANTÉ, grâce à LEUR SOLUTION personnelle, alors ça donnerait quoi que je vous montre mon corps?

Publier des photos de toi-même, de ton corps particulièrement, sur les réseaux sociaux (je parle de l'abu ici, pas d'une petite “selfie contente” de temps en temps), c'est comme si en 1985, les gens avaient fait passer des photos de leurs corps dans le publisac ou dans le journal, pour que le plus de gens possible puissent admirer le fruit de leur entraînement. Oui oui! Les gens s’entraînaient au gym dans les années 80, et eux aussi, aspiraient à un modèle ridicule de corps parfait. Revenons au publisac: c'est certain qu'un individu qui aurait voulu faire ça, serait passé pour FOU!

(Fou: Terme anciennement utilisé pour désigner un individu avec un problème de santé mentale. Terme très péjoratif avec lequel je ne suis pas d'accord, qui n'est plus utilisé d'ailleurs aujourd'hui, mais je l'utilise pour les besoins de l'exemple.)

"AFFICHER SON CORPS SUR FB DÉMONTRE UN PROBLÈME DE SANTÉ MENTALE?"

Premièrement, je crois qu'il faut nuancer; c'est dans l'abu que se trouve tout problème, se prendre en photo et mettre son corps sur internet une fois peut faire partie d'un équilibre, oui.

En lisant le titre de cette nouvelle, je m'interroge sur les spécialistes du selfie à outrance, j’ai nommé: les Coachs BEACHBOTRUC!

Est-il raisonnable de croire que les Coachs BeachBotruc ne sont pas des exemples à suivre si inspirants et "oh mon dieu si parfaits" qu'ils veulent bien nous laisser croire? Pourraient-ils cacher derrière ça un problème de santé mentale? Moi je crois qu’ils cachent autre chose.

On jase là! Ok non ce n'est pas à chacun de ces "coachs" à qui le chapeau fait...mais la majorité, je crois, malheureusement. Je trouve ça tellement triste.

Pour ne pas blesser personne, je me justifie encore avant de continuer: j'en parle, c’est mon opinion personnelle teintée de mon opinion professionnelle sur le sujet (ou l’inverse ;) ), parce que toutes les semaines quelqu'un me parle du phénomène BeachBotruc.

Et toi, mettons que je t'intéroge:

Dis-moi ce qu'il y a de sain, de normal, à se prendre en selfie avec son assiette, à se prendre en selfie pour montrer nos résultats de perte de poids, et à se prendre en selfie pour dire "Bon Lundi la gang!".... C'est incroyable la quantité de personne qui ont besoin de faire ça tous les jours, et particulièrement les BeachBotrucs. À quoi ça sert? Peux-tu me nommer des arguments?

Je vois passer tout ça sur mon fil d’actualité et j’ai juste l'impression de baigner dans une société de voyeurisme, d'égocentricité, de narcissité, et de superficialité. C'est plus que triste.

Ce ne sera jamais normal que d'avoir besoin d'exposer son corps et ses habitudes de vie à des milliers de personnes. (Ok je le fais moi-même, et c'est mon travail!!!)

Qui plus est, ce n'est qu'un faible reflet de la réalité qui vous est montré. Ces gens ne montrent seulement que le "BEAU", le "BON", et ils filtrent leurs images pour les embellir, utilisent des applications pour modifier les proportions du visage et/ou du corps, ou utilisent différentes techniques de photographie pour s'avantager (je le fais moi-même quand "j'me crinque un selfie sur les internets" grâce à Instagram ;) )! Nos défauts, on ne les expose pas vraiment, même si on se vante de le faire, ce n'est jamais 100% vrai, selon moi.

C’est ici que je veux en venir: cette nouvelle stipule que d'avoir ce comportement serait signe d'un trait de personnalité narcissique, mais je me demande si la majorité n'ont pas plutôt un gros problème de confiance en soi? Ou encore un TOC? ou plutôt un trait de personnalité obsessionnel?

On jase encore là: La plupart des "coachs" BeachBotruc disent qu'ils ont commencé le processus parce qu'ils ne s'aimaient pas, qu'ils étaient déprimés en lien avec leur image corporelle, et "BOOM"; du jour au lendemain, ils nous montrent leur "eux-même" et ils nous montrent "tout".... et là, 2ieme “BOOM”; beau ou pas, belle ou pas, fittant dans le moule ou pas, les compliments "ARVOLENT" de tous leurs adeptes! Puis, plus ils s’ouvrent et se montrent, plus ils ont de “suiveux”, et plus ils ont de compliments, etc.

Le but du comportement me semble plutôt de se faire complimenter pour flatter leur ego et ainsi améliorer leur estime personnelle. Je me trompe?

J’extrapole: Je crois que le narcissisme embarque plus tard. Quand la personne s'est tellement fait dire qu'elle est belle, et que justement son corps change, qu'un moment donné elle en a l’ego gonflé à bloc, et elle continue de mettre des photos d'elle abondamment dans un élan narcissique.

T'en penses quoi?

Je ne me proclame pas psychologue, mais je me laisse aller dans la psychologie populaire ce soir, et j'tutilise aussi mes notions universitaires de psychologie pour vous dire tout ça aujourd'hui. J’espère pouvoir contribuer à une réflexion populaire.

Ces fameux selfies, agrémentés d'une "cute quote" sont une belle... CONTRADICTION!

#jenesuispascoach #jesuiskinesiologue #onjase #societyproblem

#santé #fitness #selfies #maladiementale #malsain

92 vues

​© 2020 par Valérie Boudreault